Le Grand-père  –  Georges Monca  –  1911

Fiche générale

Affiche
  • Titre de travail : L'Art d'être grand-père
  • Numéro de film : 4462
  • Genre : Comédie
  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Monca
  • Interprètes : Charles Mosnier (Duroc)
    Roger Monteaux (Marcel)
    Jeanne Bérangère (Suzanne)
    la petite Maria Fromet (la petite Jeannette)
    Charles Mosnier
    Roger Monteaux...
  • Scénario :Jules Mary

Production

  • Titre de travail : L'Art d'être grand-père
  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Monca
  • Scénario :Jules Mary
  • Interprètes :Charles Mosnier (Duroc)
    Roger Monteaux (Marcel)
    Jeanne Bérangère (Suzanne)
    la petite Maria Fromet (la petite Jeannette)
    Charles Mosnier
    Roger Monteaux
    Jeanne Bérangère
    Massilia
    Maria Fromet
    Madeleine Fromet

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Comédie
  • Métrage : 270 m
  • Code télégraphique : Omega

RÉSUMÉ

Un jeune peintre, Marcel Hubert, a demandé la main de Suzanne Duroc. Mais le père de celle-ci, peu confiant dans l’avenir, refuse impitoyablement ce prétendant à l’avenir incertain. Stimulé par l’amour, le jeune homme fait des progrès et, devenu lauréat de l’École des Beaux-Arts, il renouvelle sa demande sans plus de succès. Suzanne, alors, cédant à son amour, épouse, malgré la volonté de son père, celui qu’elle aime Les années s’écoulent. Le père de Suzanne, malgré les fréquentes prières de sa fille, n’a pas pardonné. Devenu grand-père, il refuse de voir sa petite fille Jeannette et vieillit, mal­heureux et obstiné dans son isolement, lorsqu’un hasard lui fait rencontrer l’enfant. En prenant ses ébats, la petite fille est venue se jeter dans ses jambes et s’est écorché le genou. M. Duroc, désolé, panse la blessure et la petite fille et le grand-père, sans se connaître, se quittent très amis. Quelques jours plus tard, la petite Jeannette dé­couvre dans un tiroir le portrait de son grand-père en qui elle reconnaît son nouvel ami. Elle forme alors le grand projet de conquérir ce grand-père obstiné. Après un pre­mier échec, la fillette fait un audacieux coup de main et, prétextant une maladie en l’absence de ses parents, fait accourir à son chevet le grand-père alarmé qui consent enfin à pardonner.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 158, 2.9.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 31

Sortie  : Omnia Pathé, Paris, 7 au 14.9.1911

Date de la publication électronique :15 décembre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004