Le Visiteur  –  Albert Capellani  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4619
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Albert Capellani
  • Interprètes : Polaire
    Georges Tréville
    Georges Baud
    Thalès
    Cécile Barré

Production

  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Albert Capellani
  • Interprètes :Polaire
    Georges Tréville
    Georges Baud
    Thalès
    Cécile Barré

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 295 m
  • Code télégraphique : Pagure

RÉSUMÉ

Un soir de première, Polaire, la célèbre diva, reçoit les offres d’épousailles d’un prince russe. Elle agrée les avances du prince, sous condition toutefois que ce dernier lui procurera les sensations, inconnues pour elle, de la peur et de l’horrible. “Quoi de plus simple ?”se dit le gentilhomme moscovite, et il se met en devoir d’aller surprendre chez elle la troublante artiste.Mais la cigarette révélatrice dénonce sa présence d’où piteuse déconvenue du noble seigneur. Il se rattrapera une autre fois. Mais pendant cette visite nocturne, un pâle voyou a pénétré jusqu’au perron de la villa de Polaire. Aux aguets, il voit le prince prendre congé de l’étoile. En deux bonds de panthère il est sur lui et son couteau à virole a fait l’odieuse besogne. Quel est ce bruit, se dit Polaire sur­prise, et s’avançant vers la fenêtre qu’elle ouvre, elle aperçoit, au bas du perron l’ombre sinistre. Ah! ah! La bonne farce! vraiment votre excellence n’est pas heu­reuse dans ses inventions. Laissons le venir. Et l’artiste, accoudée à sa coiffeuse, fait mine de lire, tandis que son œil amusé épie les gestes de l’intrus qui entre et qu’elle persiste à prendre pour le prince. L’apache s’avance et d’un revers de main la terrasse et la maîtrise. Ce n’est pas le prince! Ici l’épouvantable le dispute à l’horrible. Enfin, elle reprend un peu de sang froid et, pendant que le ma­landrin la dépouille de ses bijoux, elle mime une danse savamment voluptueuse. L’autre s’y laisse prendre et laisse là son couteau, bientôt saisi à pleine main par Polaire qui le lui enfonce entre les deux épaules alors qu’elle lui offre le fruit mûr de ses lèvres saignantes. Il râle encore que déjà Polaire s’est précipitée au secours du prince, mais hélas, il est trop tard! Il a rendu le dernier souffle.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 169, 18.11.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 41

Sortie  : Omnia Pathé, Paris, 24 au 31.11.1911

Date de la publication électronique :16 December 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004