La Mousmée et le brigand  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4628
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :The Japanese Film
  • Édition : Pathé frères

Production

  • Production :Pathé frères
  • Marque Pathé :The Japanese Film
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 340 m dont 305 en couleurs
  • Code télégraphique : Palanche

RÉSUMÉ

Rinkyo, noble samouraï, s’éprend de la belle Tagaky. Il conçoit le criminel projet de la faire enlever par un bri­gand. Celui-ci, bien qu’ayant touché le prix de son crime, ne veut pas livrer sa proie à Rinkyo. Un duel émouvant se livre entre ces deux hommes également forts et coura­geux. Rinkyo a le dessous et un terrible coup de revers lui ôte la vie. Le brigand va donc pouvoir être le seul maître de Tagaky mais il se laisse toucher par les larmes de cette enfant et la reconduit à son père et à son heureux fiancé. Rentré dans sa demeure solitaire, le brigand amoureux sent qu’il ne peut plus vivre sans la présence de cette femme et il s’immole au souvenir de l’être aimé pour le bonheur duquel il se sacrifie lui-même.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 172, 9.12.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 44

Sortie  : T.N.P., Bordeaux, 26 au 29.1.1912

Date de la publication électronique :17 December 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004