Les Trois amis  –  Georges Monca  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4671
  • Genre : Scène comique
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Monca
  • Interprètes : Frédéric Muffat (Bidochard)
    Charles Lorrain (Ludovic)
    Brunais (Dugourdin)
    Paulette Lorsy (Mme Bidochard)
    Blémont (Mme Dugourdin)
  • Scénario :René Chavance

Production

  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Monca
  • Scénario :René Chavance
  • Interprètes :Frédéric Muffat (Bidochard)
    Charles Lorrain (Ludovic)
    Brunais (Dugourdin)
    Paulette Lorsy (Mme Bidochard)
    Blémont (Mme Dugourdin)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène comique
  • Métrage : 245 m
  • Code télégraphique : Pâmoison

RÉSUMÉ

Bidochard est un mari heureux et confiant. Aussi, Madame Bidochard peut-elle le tromper en toute sécurité avec leur ami Ludovic. Sous le fallacieux prétexte d’une partie de billard, le séduisant Ludovic vient enlever Bidochard, en même temps que leur ami commun Dugourdin, qui habite sur le même palier et les lance tous deux dans une interminable partie de billard. Et les deux amoureux s’empressent de mettre à profit ces minutes de liberté lorsque Bidochard, s’apercevant de l’heure tardi­ve, se prépare à rentrer. Il s’aperçoit alors que Ludovic par erreur s’est trompé de pardessus. Il trouve dans les poches le télégramme suivant : “Ludovic, prétexte une partie de billard pour venir chercher mon mari, tu t’arran­geras pour le quitter à 3 heures et venir me retrouver. Celle qui t’adore”, se persuade que la dépêche concerne son ami Dugourdin, veut sauver son honneur et, tandis que le loup s’ébat dans sa bergerie, le brave homme le cherche dans celle du voisin. Cependant, Ludovic, qui a oublié ses gants, remonte l’escalier au moment où Bidochard, abandonnant ses recherches, sort de chez les Dugourdin. À la vue du coupable, de plus en plus convaincu de l’infortune de son ami, Bidochard confie à sa femme l’enfant prodigue, tandis que tout joyeux de sa bonne action, il va chercher Dugourdin et remet entre ses mains son honneur si bien gardé.

En savoir plus

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 44

Date de la publication électronique :18 December 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004