La Force de la destinée  –  1911

Fiche générale

  • Titre original : La forza del destino
  • Numéro de film : 4682
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Il Film d’Arte Italiana
  • Édition : Pathé frères
  • Interprètes : Achille Vitti (Don Alvaro)
    Ignazio Mascalchi (Don Carlos de Vargas)
    Paolo Cantinelli (le marquis de Calatrava)
    Amelia Cattaneo (Eléonore de Vargas)
  • Adaptation :D’après La Fuerza del sino de Angelo Perez di Saavedra y Ramirez

Production

  • Titre original : La forza del destino
  • Production :Il Film d’Arte Italiana
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Adaptation :D’après La Fuerza del sino de Angelo Perez di Saavedra y Ramirez
  • Interprètes :Achille Vitti (Don Alvaro)
    Ignazio Mascalchi (Don Carlos de Vargas)
    Paolo Cantinelli (le marquis de Calatrava)
    Amelia Cattaneo (Eléonore de Vargas)

Fiche technique

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : 415 m
  • Code télégraphique : Panard

RÉSUMÉ

Don Carlos, père d’Eléonore, s’oppose à son union avec don Alvaro qu’elle aime. Le prétendant, évincé, surpris au moment où il prépare une tentative d’enlèvement, a le malheur de tuer accidentellement don Carlos. N’osant plus prétendre à la main de celle qu’il a rendue orpheline, don Alvaro se fait soldat sous un faux nom et Eléonore, désespérée, va cacher sa douleur dans un couvent. Les années s’écoulent. Le hasard réunit don Carlos, fils du défunt et don Alvaro dans le même régiment et permet à don Alvaro de sauver la vie de son nouvel ami. À son tour, don Carlos sauve don Alvaro dans une embuscade, lorsqu’il reconnaît dans la personne du blessé le meurtrier de son père. Aussitôt après sa guérison, il le provoque en duel, mais don Carlos, ne pouvant se résoudre à croiser l’épée avec le frère d’Eléonore, dans la crainte de tuer le fils après avoir tué le père, s’enferme dans un couvent. Découvert par son adversaire, la fatalité conduit les combattants devant le couvent où Eléonore a cru trouver la paix de l’âme. Mortellement blessé par don Alvaro, don Carlos, avant de rendre le dernier soupir, frappe sa sœur qui meurt sous les coups de ce frère impitoyable.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 173, 16.12.1911

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 45

Date de la publication électronique :18 December 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004