Une femme trop aimante  –  Georges Denola  –  1911

Fiche générale

  • Numéro de film : 4768
  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Georges Denola
  • Interprètes : Charles Lorrain
    Thalès
    Cécile Barré
    A. Vidal
  • Scénario :Georges Ista

Production

  • Production :Société Cinématographique des Auteurs et Gens de Lettres (SCAGL)
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Georges Denola
  • Scénario :Georges Ista
  • Interprètes :Charles Lorrain
    Thalès
    Cécile Barré
    A. Vidal

Fiche technique

Résumé et notes

  • Métrage : 220 m
  • Code télégraphique : Parpaing

RÉSUMÉ

Mariée depuis deux années, Isabelle ne se lasse pas de couvrir de caresses l’époux que la Providence lui a donné. Mais Georges, chez qui l’ardeur des premiers jours commence à se calmer, cherche à échapper aux démonstrations amoureuses de sa trop aimante Isabelle. C’est en vain qu’il essaie de s’y soustraire en prenant la fuite. Isabelle le poursuit jusqu’au fond de l’eau où, muni d’un scaphandre, il avait cherché un refuge. De guerre lasse, Georges prend la résolution de s’évader dans la mort. Il absorbe une fiole de poison dont le contenu, par bonheur, avait été remplacé par Isabelle par de l’eau pure. Devant cette insistance à fuir sa tendresse, Isabelle décide de punir son mari de son indifférence. elle lui écrit un billet : “Tu ne m’aimes plus! Je suis assez gentille pour trouver un autre mari. Adieu! Je vais en chercher un”. La leçon porte ses fruits et Georges, en trouvant son Isabelle au bras d’un rival, sent renaître son amour d’antan. Les deux époux repasseront ensemble les deux phases de leur lune de miel.

En savoir plus

Annoncé dans Ciné-Journal, n° 178, 20.1.1912

Sujet dans le Bulletin Pathé n° 50

Sortie  : Omnia Pathé, Paris, 25 au 30.1.1912

Date de la publication électronique :18 décembre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004