Kœnigsmark  –  Léonce Perret  –  1923

Fiche générale

Affiche
  • Numéro de film : 9162
  • Genre : Scène dramatique
  • Production :Les Films Radia
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma
  • Réalisateur :Léonce Perret
  • Interprètes : Huguette Duflos (Aurore de Lautenbourg-Detmold)
    Marcya Capri (Mélusine)
    Clara Tambour (Totoche)
    Renée Sylvaire (Nini)
    Princesse Khotchakidzé (Comtesse de Platen)
    Suzanne Valrose (Sophie-Dorothée)...
  • Scénario :d’après le roman de Pierre Benoit (1918)
  • Adaptation :Léonce Perret et René Champigny
  • Directeur de la photographie : Gustave Preiss et Jacques Bizeuil
  • Compositeur de la musique : Jean Dère
  • Chef décorateur : Georges Jacouty et Pierre Becker

Production

  • Production :Les Films Radia
  • Édition : Pathé Consortium Cinéma

Fiche artistique

  • Réalisateur :Léonce Perret
  • Scénario :d’après le roman de Pierre Benoit (1918)
  • Adaptation :Léonce Perret et René Champigny
  • Interprètes :Huguette Duflos (Aurore de Lautenbourg-Detmold)
    Marcya Capri (Mélusine)
    Clara Tambour (Totoche)
    Renée Sylvaire (Nini)
    Princesse Khotchakidzé (Comtesse de Platen)
    Suzanne Valrose (Sophie-Dorothée)
    A. Debriège (Natacha)
    Jaque-Catelain (Raoul Vignerte)
    Georges Vaultier (Grand Duc Frédéric)
    Paul Vermoyal (Cyrus Beck)
    Ivan Petrovitch (Lieutenant de Hagen)
    Henry Houry (Grand Duc Rodolphe)
    Julio de Romero (Prince Tumène)
    André Liabel (baron de Boose) Maurice Lehmann (Philippe de Koenigsmark)

Fiche technique

  • Photographie :Gustave Preiss et Jacques Bizeuil
  • Compositeur de la musique :Jean Dère
  • Chef décorateur :Georges Jacouty et Pierre Becker
  • Décors :Munich
    château de Schwangau en Bavière (d’après Johan Daisne)
  • Assistant réalisateur :Henri Ménessier et Joseph Coenen

Résumé et notes

  • Genre : Scène dramatique
  • Métrage : (4 250 m)

RÉSUMÉ

La princesse Aurore Tumène, filleule du souverain de Lautenbourg, est mariée au prince héritier, le grand duc Rodolphe. Il ne s’agit pas d’un mariage d’amour et Aurore l’avait bien fait comprendre à son fiancé. Désespéré, le prince accepte le commandement d’une mission au Cameroun. On ne tarde pas à apprendre sa mort, survenue au cours d’une chasse au buffle. C’est le frère de Rodolphe, Frédéric qui règne désormais à la cour. Un jeune intellectuel français, Raoul Vignerte est appelé dans le royaume pour être le précepteur du jeune prince Joachim. Compulsant des parchemins et des manuscrits dans la bibliothèque du château, il découvre, caché derrière une cheminée secrète, le cadavre du prince Rodolphe. Intrigué, Vignerte prévient la princesse Aurore de sa découverte. Leurs soupçons se portent sur Frédéric et son âme damnée de Boose. Frédéric pour effacer toute trace de son crime fait incendier le château. Vignerte sauve Aurore des flammes mais de Boose y trouve la mort. La guerre survient. Aurore emmène Vignerte jusqu’aux avants postes français. Puis elle revient et faisant irruption dans le grand conseil des officiers, elle oblige le criminel à se faire justice.

En savoir plus

Sujet dans Cinémagazine n° 49, 7.12.1923 et dans Ciné-Miroir n° 39, 1.12.1923

Sortie : Cinéma Marivaux, Paris, 28.12.1923 au 3.1.1924

Note critique : “Avec la maîtrise qui lui est coutumière, M. Léonce Perret a splendidement animé les pages du roman. Avec un sens aigu de l’effet et une conception nette de la psychologie, il a su faire vivre ces personnages dans des cadres étincelants. L’interprétation a servi admirablement l’adaptateur. M. Jaque-Catelain incarne le professeur Vignerte avec la nuance délicate qui imprègne son talent. Mme Huguette Duflos donne au rôle d’Aurore de Lautenbourg toute l’ampleur de séduction qui convient.” Jean Gallois, Le Matin, 16.11.1923

Date de la publication électronique :19 octobre 2009
Sources :
  • Henri Bousquet, De Pathé frères à Pathé Cinéma (1915-1927), Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004