Electric hôtel  –  Segundo de Chomón  –  1908

Fiche générale

  • Autre titre : Electric Hotel (an U.S. title)
  • Titre original : Electric Hotel
  • Numéro de film : 2510
  • Genre : Scènes à trucs (3me Série)
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères
  • Réalisateur :Segundo de Chomón
  • Interprètes : Julienne Mathieu
  • Scénario :Segundo de Chomón
  • Directeur de la photographie : Segundo de Chomón

Production

  • Autre titre : Electric Hotel (an U.S. title)
  • Titre original : Electric Hotel
  • Production : Pathé frères
  • Édition : Pathé frères

Fiche artistique

  • Réalisateur :Segundo de Chomón
  • Scénario :Segundo de Chomón
  • Interprètes :Julienne Mathieu

Fiche technique

  • Photographie :Segundo de Chomón
  • Trucages :Segundo de Chomón

Résumé et notes

  • Genre : Scènes à trucs (3me Série)
  • Métrage : 150 m ; 492.0 f.
  • Code télégraphique : Fioriture

RÉSUMÉ

Un couple arrive dans un hôtel. Dans la chambre, ils ont la surprise de voir leurs valises s’ouvrir toutes seules et leurs habits se suspendre seuls dans une armoire. Puis la femme est coiffée sans l’aide d’une main humaine pen­dant que les chaussures du mari sont cirées et lustrées de même !

D'après Susan Dalton : This is the story about a hotel of the future. One needs only to push the button on a control console and then tell the machine what he/she wishes. Everything goes well until the control box is sent out of control and so does the hotel.

En savoir plus

Sources S. Dalton : Catalogue Pathé Des Années 1896 À 1914 (1907-1909), by Henri Bousquet |p 137 ; Pathe é Frères, Kinematographen und Films. Berlin : Pathé, November, 1908 |y sum

Sortie : Omnia Pathé, Paris, 14.11.1908 Voir le long article que J.G. Tharrats consacre à cette bande dans son ouvrage déjà cité (p. 71 à 73) et sa mise au point dans la plaquette Inolvidable Chomón éditée à l’occasion d’une Semana de Cine Español de Murcia.

Note critique: Jusqu'à une date récente, les historiens incluaient le film El Hotel eléctrico dans la première période barcelonaise de Segundo de Chomón, le datant de 1905, et pensaient qu'il s'agissait du premier film au monde tourné image par image. Je croyais également à cette datation au moment de la réalisation de mon film Cinematógrafico 1900 et c'est comme cela que je la présentai dans le film, mais après recherches , je confirme, à l'instar des historiens Henri Bousquet et Riccardo Redi, la datation de 1908.

Il est aujourd'hui établi que le film était réellement français, de la maison Pathé. Son titre original est Electric Hotel. J'avançais déjà cette hypothèse dans mon livre et donnai des détails, mais "la piste de l'asceneur" qui pouvait étayer cette datation m'avait échappé à l'époque: au ébut du film, au premier plan, un couple de touristes arrive à un hôtel zù tout marche électriquement, et on leur attribue une chambre au premeier étage. Pour y accéder, ils prennent un ascenseur. Dans le deuxième plan, on les voit arriver depuis l'étage, dans un ascenseur qui ressemble plutôt à un monte-charge, ce qui veut dire qu'ils sont au moins deux mètres au-dessous du décor, car c'est bien d'un décor qu'il s'agit.

Le film n'avait par conséquent pas pu être tourné dans les décors que Chomón utilisait à Barcelone, dans le local de Betty-Jay, intéressant pour son plafond de verre qui laissait passer la lumière du jour, mais qui ne possédait pas les infrastructures nécessaires pour monter, descendre ou déplacer des décors, objets ou personnes. En revanche Pathé possédait ce genre d'équipement dans ses studios de Vincennes et vraisemblablement aussi dans ceux de Montreuil-sous-Bois.

De plus, la compairaison que je faisais dans mon livre entre la Julienne Mathieu de 1905 telle qu'on l'a vue dans le film La Poule aux oeufs d'or, et celle de L'Hôtel électrique est validée par les trouvailles et visionnages d'autres films de 1906 et 1907 mentionnés dans le présent texte.

Enfin, il existe la possibilité que le film Electric Hotel ait été tourné dans les locaux de la succursale londonienne de Pathé, où Chomón travailla en cette année 1908, mais je doute qu'ils aient été équipées des infrastructures nécesaires. (Dans Juan-Gabriel Tharrats: Segundo de Chomón. Un pionnier méconnu du cinéma européen, L'Harmattan, 2009.)


Date de la publication électronique :13 octobre 2008
Sources :
  • Henri Bousquet, Catalogue Pathé des années 1896 à 1914, Bures-sur-Yvette, Editions Henri Bousquet, 1994-2004
  • Juan-Gabriel Tharrats: Segundo de Chomón. Un pionnier méconnu du cinéma européen, L'Harmattan, 2009.